Le Rouge éternel des coquelicots

Le Rouge éternel des coquelicots

Monologue pour deux femmes, entre vie et
théâtre
Latifa Tir tenait un snack dans les quartiers nord
de Marseille. Ce lieu, elle l’habitait autant que
son corps. Comme il allait être détruit, François
Cervantes l’a fait venir au théâtre. À partir de
conversations avec elle, il dresse le portrait de
territoires où se mêlent inégalités extrêmes et
solidarité généreuse. Sur scène, l’amour de Latifa
pour son quartier est magistralement incarné par
Catherine Germain. Entre fiction et réalité, son
monologue prend une portée universelle pour
parler du monde d’aujourd’hui. Car les « quartiers
nord » sont partout. Parfois juste à côté de nous.

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement