La Dame blanche

La Dame blanche

Derrière l’opéra virtuose, une « machine à tubes »
Avec sa Dame blanche (1825), Boieldieu suscite
l’admiration de ses pairs – Rossini parle de « tour
de force », Weber en fait l’égale des Noces de
Figaro –, mais aussi du public. La pièce est la première
à dépasser les mille représentations
à l’Opéra-Comique... Pour sa sixième production,
la co[opéra]tive nous plonge dans une Écosse qui
réunit tous les codes de l’opéra romantique. Des codes
transposés ici vers un monde animalier où le merveilleux
prend le pas sur le réalisme. Louise Vignaud,
à la mise en scène, et Nicolas Simon, à la direction
musicale de l’Orchestre
Les Siècles, composent ainsi
un conte âpre, beau et inquiétant, où comédie
et musique se mettent au diapason pour révéler
la maestria d’un opéra dont on fredonne les airs, bien
longtemps après la sortie.

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement